Accueil » Actualités courses » Fabien Delahaye sur GDF Suez et Sébastien Rogues

Fabien Delahaye sur GDF Suez et Sébastien Rogues

GDF Suez sous spi en approche de la ligne d'arrivée en rade des Sables d'Olonne. 22 juillet 2013.
GDF Suez sous spi en approche de la ligne d’arrivée en rade des Sables d’Olonne. 22 juillet 2013.

 

Au départ de cette Transat Jacques Vabre Sébastien Rogues et Fabien Delahaye sur le Mach 40 GDF Suez sont les grands favoris. Ils ont gagnés quatre courses ensemble sur ce Class40 depuis le mois de mai 2013 : Grand Prix Guyader, Armen Race, Les Sables-Horta-Les Sables et Rolex Fastnet Race. De plus Sébastien Rogues a remporté le Record SNSM alors que Fabien Delahaye était sur la Solitaire du Figaro, en tant que « skipper Macif 2012″. La confirmation du choix de Fabien est venu tardivement : à l’arrivée du Record SNSM.

Leur victoire sur cette Transat Jacques Vabre est donc assez logique au regard de leur saison 2013.

Fabien Delahaye a présenté à Sailors & Races leur projet Transat Jacques Vabre avant de prendre le départ.

 

 

Rencontre avec le skipper : Avant Noël Sébastien m’a contacté quand il était à la recherche d’un co-skipper.

 

Expériences communes de la voile (adversaires, équipiers, co-skipper) : Nous n’avons jamais été concurrents et nous n’avions jamais naviguer ensemble avant de se retrouver sur le Grand Prix Guyader.

 

Le projet Transat Jacques Vabre : C’était intéressant mais j’avais d’autres choses à régler. Il fallait voir si ce projet était compatible avec mon propre projet chez Macif. J’ai pu lui faire part de ma réponse seulement après mon arrivée sur la Transat Bretagne-Martique (où il a fini troisième, ndlr) et pour lui c’était toujours envisageable.

La qualification : L’étape retour Horta-Les Sables au mois de juillet (ils remportent l’étape et le classement général suite à la victoire sur la première étape de Sébastien Rogues allié à Armel Tripon, ndlr).

Entraînements : Nous avons fait un stage à Lorient (avec le coach Tanguy Leglatin, ndlr) en septembre et nous convoyons ensemble le bateau.

 

Le bateau  Mach40 mis à l’eau le 11 mars 2013, nom de baptême Optimus Prime, numéro de voile 132

Evolutions 2013 : Il y a beaucoup d’évolution à la mise à l’eau, en réponse à la construction. Après Les Sables-Horta la voile d’avant a été passée sur enrouleur pour trinquette, Solent et Code 5. Ce sont des évolutions en vue de la Route du Rhum pour laquelle Sébastien a des choix à faire. Il y a la puissance du bateau à gérer.

Energie : Un hydrogénérateur a été installé pour la Transat Jacques Vabre, et nous avons le moteur diesel. Nous pensons solliciter les deux à moitié. Nous avons embarqué un peu moins de gasoil.

 

La vie en double à bord : Il y aura une adaptation permanente. Les quarts de nuits seront plus courts que ceux de jour. Pour la performance, la gestion des manœuvres se fera en double, tout comme les choix stratégiques et les études de la météo.

Avitaillement : Nous avons beaucoup de lyophilisés. Nous avons prévu 25 jours d’avitaillement. Une petite gourmandise que j’ai apporté : de la pâte à tartiner. Le début de course sera plutôt complexe. Le réchaud ne va pas beaucoup marcher les premiers jours, nous allons plutôt manger des barres et du frais. Nous embarquons un dessalinisateur donc nous avons pas de problème de poids en nourriture avec quelques plats cuisinés et des salades en boîte, pour l’entrée et le dessert et enrichir les plats.

Divertissements à bord : Nous avons un peu de musique à bord. Nous avons un iPod chacun pour les moments de repos privilégiés.

 

Objectifs sportifs sur cette Transat Jacques Vabre : Notre objectif est de gagner : nous avons un bateau bien préparé, un équipage bon. Nous avons tout fait pour être favoris. La performance du bateau permet de tout lisser sur les 30 jours de course. C’est l’équipage qui fait la différence.

Quelle communication prévue avec la Terre : Nous pouvons réaliser des directs audio et vidéos. En 30 jours il y aura des choses à raconter. L’idée est de ne rien évoquer de contre-productif. Dans notre notion de communication il y a le souci de performance.

 

 

A propos de La rédaction

Check Also

Hydra

  Numéro de voile : 149 Modèle : Cape 40 G5 Architecte : Owen Clarke ...