Accueil » Class40 » Courses class40 » Actus Route du Rhum » Le podium Class40 à Pointe-à-Pitre !

Le podium Class40 à Pointe-à-Pitre !

alexis-courcoux-141119rdr-1PodiumClass40
Le podium Class40 de cette édition 2014 : Thibaut Vauchel-Camus (2ème), Alex Pella (vainqueur) et Kito de Pavant (3ème) en cette journée des premières arrivées, mercredi 19 novembre 2014, à Pointe-à-Pitre. © A. Courcoux

Quatre nouvelles arrivées en cette fin d’après-midi et cette nuit, la Class40 a bien entamé son défilé le long de la Guadeloupe, avec l’ouverture du bal d’une bien belle manière par Alex Pella.

Pour sa première course au large en solitaire Thibaut Vauchel-Camus s'empare de la deuxième place sur une Route du Rhum - Destination Guadeloupe qui semble avoir été créée pour lui. © A. Courcoux
Pour sa première course au large en solitaire Thibaut Vauchel-Camus s’empare de la deuxième place sur une Route du Rhum – Destination Guadeloupe qui semble avoir été créée pour lui. © A. Courcoux

Au niveau de la Soufrière ça bloque sévère pour les Class40 qui se bataillent pour le podium. Toujours avantage à Thibaut Vauchel-Camus Solidaires en Peloton qui conservait deux milles d’avance à 14h00, surtout que Kito de Pavant Otio – Bastide Médical a à son tour subi les caprices du volcan guadeloupéen. Avec ces ralentissements c’est Yannick Bestaven Les Voiles du Conservateur revenait à proximité : il était pointé à moins de 6 milles de l’actuel deuxième à 14h00. Passant cette difficulté, le Tyker evo 3 arrivait à rester à seulement quelques milles du Mach40. Kito de Pavant décide d’aller chercher le large du sud de Basse-Terre pour tenter d’accrocher cette deuxième place Class40 qui ne peut pas s’offrir à lui en passer à la côte comme Thibaut Vauchel-Camus. Ce dernier maîtrise et réussi à ne pas être de nouveau ralenti. La légende retiendra peut-être qu’il a même pu faire un contre bord pour se recaler pour la dernière marque de parcours qu’il a presque oublié de contourner avant de franchir la ligne d’arrivée. La chose faite à 18h33min41s heure française ce jeudi soir. Il y a peine plus d’une demi-heure d’écart avec le skipper de Made in Midi qui s’empare donc de la troisième place en coupant la même ligne à 19h07min03s.
Les arrivées se poursuivent déjà avec Yannick Bestaven, Le Conservateur. Il est le quatrième Class40 à couper cette ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre mais son temps de course sera augmenté de 24 heures suite à sa pénalité affligée par le jury pour sa collision avec Phillippa Hutton-Squire (la sanction aurait été la disqualification si le jury avait jugé que la collision était totalement responsable des avaries sur Swish ayant contraint la navigatrice à l’abandon). Arrivée à 20h34min37s pour le Rochelais qui cette fois-ci n’aura pas réussi à battre le Tyker evo 3, mené par Kito de Pavant. Il avait demandé une nouvelle carène à Guillaume Verdier pour son Tizh40. Le navigateur est tout de même le seul à avoir réussi à mener son nouveau design de l’autre côté de l’Atlantique, et a effectué une belle remontée après une première nuit en course très compliquée.

Premières réactions du deuxième Thibaut Vauchel-Camus  Solidaire en Peloton :
« La preuve que la course a été faite pour moi : un gars l’a créé l’année de ma naissance et m’a dit elle partira de là où tu habites pour rejoindre là où tu as grandi. Plus un gars qui il y a trois ans m’a débauché de mon boulot en disant : vient naviguer avec moi le bureau ça ne te va pas !  »
« Retour à la maison en bateau par la Route du Rhum. »
Au sujet de la dernière marque qu’il a failli oublier : « Je voulais en profiter jusqu’au bout, donc j’ai fait un petit contre-bord pour faire ensuite un bon bord pour finir. »
Sur sa victoire « C’est un cadeau exceptionnel pour l’Arsep. Moi je séchais les cours au collège pour voir les arrivées. C’est bien si ça sert à mettre en avant la recherche pour la sclérose en plaques. »

Kito de Pavant signe la troisième place de cette édition 2014 de la Route du Rhum. Le rendez-vous entre le marin de Port-Camargue et la légende du Rhum a enfin eu lieu. © A. Courcoux
Kito de Pavant signe la troisième place de cette édition 2014 de la Route du Rhum. Le rendez-vous entre le marin de Port-Camargue et la légende du Rhum a enfin eu lieu. © A. Courcoux

Premières réactions du troisième Kito de Pavant Otio – Bastide Médical :
« Tout ça pour ça (rires) » en buvant le ti-punch d’accueil.
« Les deux dernières nuits ont été épouvantables avec les bancs de Sargasses, c’est insupportable car hyper-dangereux la nuit et super frustrant »
Sur son tour de Guadeloupe : « Cette journée a été incroyable. Je pense que Thibaut n’a pas dû passer une bonne journée. C’est un beau podium méditerranéen (en reliant la deuxième place au Gardois Sam Manuard, architecte du Mach40). Je suis ravi de ma troisième place. C’est plutôt un bon score avec un projet démarré super tard. Il y en a 40 derrière. »

Derrière, les autres concurrents progressent vers la Guadeloupe à un bon rythme. Une majorité pointe actuellement son étrave vers l’île papillon. Ces derniers jours de course ne sont pas si facile : les témoignages au sein du peloton font état de « Route cabossée », dixit Bertrand Delesne TeamWork40 et de « mer avec des vagues assez croisées et de la houle » explique Jean Galfione Serenis Consulting qui a dû mal à tenir son spi et a dû intervenir sur un cocotier. Juliette Pêtrès Eau & Patrimoine racontait aussi avoir bataillé cette nuit avec l’un de ses spis qui a explosé. A cette équation pas évidente de garder de la vitesse tout en naviguant de manière assez sécurisée, pour ne pas abîmer le bateau et parce que la fatigue après 17 jours de course en solitaire est forcément là, il va leur falloir rajouter ces fameux bancs de sargasses, des grandes algues jaune-brun qui se prennent dans les safrans, avec tous les désagréments qui vont avec.

Edit : changement des illustrations et ajout de la vidéo des arrivées.

A propos de La rédaction

Check Also

Hydra

  Numéro de voile : 149 Modèle : Cape 40 G5 Architecte : Owen Clarke ...