Accueil » Actualités courses » Tout se prépare au Nautic !

Tout se prépare au Nautic !

Ce vendredi 4 décembre, le salon nautique de Paris ouvre ses portes aux professionnels et à la presse. Les trois premiers jours rassemblent souvent toutes les annonces concernant la course au large. Pour les Class40, la saison 2016 sera nord-américaine tandis que les Ministes retrouveront pour la 6e fois la SAS.

L'Ofcet 6.50, vainqueur Série des deux étapes et du général, fièrement exposé par le Chantier Ofcet au salon Nautic 2015. © Matthieu Piquelé
L’Ofcet 6.50, vainqueur Série des deux étapes et du général, fièrement exposé par le Chantier Ofcet au salon Nautic 2015.
© Matthieu Piquelé


Pas de retard dans les courses en cette année 2015 qui retiendra les skippers participants aux transatlantiques loin des allées de la Porte de Versailles. L’ouverture du Nautic sonne le cri de ralliement des marins, chargés d’abandonner les plages de sable fin, pour ceux qui avaient décidé de traîner le plus longtemps possible sous les latitudes plus clémentes tandis que l’automne s’est bien posé chez nous.
Certainement qu’il faudra passer par les fouilles de sac à l’entrée mais l’organisateur du salon a rapidement annoncé que l’édition 2015 était bien maintenu malgré les événements qui ont frappé Paris le 13 novembre dernier.  Voiliers, bateaux à moteurs, engins de vitesse serviront de repères pour les visiteurs pour trouver les différents stands. Du côté des journalistes, c’est le programme des conférences de présentation des courses des saisons à venir qui va rythmer les jours de présence au Parc des expositions. Du Class40 et des Mini 6.50 mais aussi un œil sur les nouveaux formats : le tour du monde en solitaire du collectif Ultim prévu en 2019 et The Bridge dès 2017 (où Spindrift a annoncé sa participation avec son Maxi trimaran).

Une saison nord-américaine

Le programme officiel de la Class40 (championnat annuel) fait la part belle aux courses au départ et/ou à l’arrivée du continent américain. Deux transatlantiques : la première en solitaire entre Plymouth et New-York, la légendaire The Transat, et la seconde en équipage entre la Belle Province et la cité corsaire, la Transat Québec – Saint-Malo avec sa descente du Saint-Laurent. Deux courses étasuniennes complètent le programme : The Atlantic Cup, qui mènera les tandems de Charleston (Caroline-du-Sud) à Portland (Maine) en passant par New-York, avec toujours un week-end de régates côtières en équipage pour finir de départager les participants, puis The Vineyard Race en septembre. La seule course 100 % européenne du calendrier sera aussi la dernière de la saison : la Normandy Channel Race prend ses quartiers de fin d’été comme en 2012, avec un départ prévu le dimanche 11 septembre 2016. Pour les marins qui n’inscrivent pas les transatlantiques à leur programme, il reste bien entendu toutes les courses devenues des classiques du calendrier : le Grand Prix Guyader, l’ArMen Race, le Record SNSM et la nouvelle Drheam, 400 milles entre La-Trinité-sur-Mer et Roscoff en passant par les îles Scilly. Le Tour de Belle-Ile s’est lui décalé en septembre, pour ne pas se priver des têtes d’affiches de course au large qui seront engagés sur The Transat.

Remise des prix et SAS

Du côté des Minis 6.50, le grand événement sera la remise des prix du classement général de la Mini Transat – Iles de Guadeloupe 2015 qui couronnera officiellement les vainqueurs Frédéric Denis 800-Nautipark en Proto et Ian Lipinski 866-Entreprise(s) Innovante(s) et saluera comme ils le méritent les 57 solitaires qui ont réussi à rejoindre la Guadeloupe.
Pour savoir si les éditions 2017 et 2019 repartiront sur ce même parcours, proposé par Douarnenez Courses, ou sur un autre, celui du collectif rochelais, il faudra attendre normalement début 2016 pour avoir l’annonce du choix par la Classe Mini. Les deux candidats à l’organisation ont passé le 22 septembre leur grand oral avec le conseil d’administration de l’association qui gère les Minis 6.50.
Ce dimanche nous aurons les détails de la sixième édition de Les Sables – Les Açores – Les Sables (SAS), dont l’organisation a été reprise par l’association Les Sables d’Olonne Vendée Course au large, qui a assuré celle de Les Sables – Horta – Les Sables l’été dernier. La Classe Mini devrait reconduire un programme faisant essentiellement confiance aux courses bien implantées en Minis 6.50. Suite à l’assemblée générale annuelle, qui se tiendra samedi, nous aurons certainement plus de précision. Déjà, une modification en début de saison qui pourrait avoir son impact, la Lorient BSM sera au départ et à l’arrivée de Lorient. Il y aura un week-end supplémentaire entre les deux premières courses de la saison pour laisser les concurrents convoyer leurs voiliers entre Lorient et Pornichet avant de participer à la Pornichet Select 6.50.

Le salon ouvre tout juste ses portes, place à 10 jours de rencontres, de nouveautés et d’annonces ! Suivez-nous sur Twitter pour avoir toutes les informations.

A propos de La rédaction

Check Also

Cap des palmes

  Numéro de voile : 148 Modèle : Tizh40 Architecte : Guillaume Verdier Partager la ...