Accueil » Non classé » Promesses d’une Mini Golfe 2016 ventée

Promesses d’une Mini Golfe 2016 ventée

Le vent souffle dans le golfe de Lion en cette fin d’hiver et a même retenu les skippers espagnols dans leurs terres. Ils sont donc plus que huit Ministes à se préparer à prendre le départ samedi matin pour la première course de la saison Classe MINI. Face aux conditions musclées, en particulier entre le Cap d’Agde et Narbonne, la direction de course étudie un parcours alternatif faisant revenir les voiliers vers La Grande Motte plus rapidement pour faire une seconde boucle entre l’Espiguette, Palavas avant de couper la ligne d’arrivée au niveau du phare de La Grande Motte.
C’est à 7h30 ce samedi matin que les concurrents seront fixés leur sort. Retarder le départ est également une option envisagée par l’organisation et sera alors annoncé via le drapeau aperçu hissé à terre.
Valider sa course de l’année pour se préparer tranquillement avec la qualification hors course constitue la motivation d’Agnès Menut 582-Mini Doudou en vue de participer cet été à Les sables Lesaçores Les sables. Les autres concurrents visent la Mini Transat 2017. Dorel Nacou 412-Vamonos est le seul concurrent de l’édition 2015 à être au départ cette année et le seul Prototype engagé. Il a passé de longs mois à retaper son bateau avec l’appui du chantier pour lequel il travaille à La Ciotat, celui-là même qui prépare l’Imoca de Stéphane Le Diraison.
Après le briefing, ça discutait sévère pour se préparer à aborder les conditions toniques de la course, avec une première partie au prés, mais in fine peu d’empannages. Surtout qu’il faudra partager le terrain de jeu avec les voiliers HN, pour la grande majorité en double, dont le départ est prévu à 11h00.

Photo de Sailors & Races.

A propos de La rédaction