Accueil » Class40 » Courses class40 » Actus Route du Rhum

Actus Route du Rhum

avril, 2015

  • 11 avril

    Casse et genou cogné pour Vincent Lantin

    Un convoyage retour vers la Métropole qui n'est pas de tout repos pour Vincent Lantin Navigateur et son co-skipper et ami David. On se souvient de la blessure au pied lors de la Route du Rhum, là c'est le genou.
    Escale or not escale : that is the question pour le binôme du Class40 n°31. Avec en plus la barre franche bâbord qui a été cassée par la bastaque.
    Récit plus détaillé si dessous avec toutes les données de l'équation à résoudre pour l'équipage.


    Timeline Photos
    "MACHINE A LAVER EN MODE ESSORAGE" Une nuit de folie à l'approche des Açores, qui s'est achevée par le passage du front dépressionnaire. Changabang a essuyé ce matin des vents de plus de 40 noeuds dans une mer démontée. Nos deux gars avaient assuré le coup en navigant sous deux ris dans la grand voile et tourmentin à l'avant. Malheureusement la trinquette s'est déroulée accidentellement, entraînant le bateau dans un furieux empannage chinois. Au passage, la barre franche bâbord a été cassée par la bastaque (chose déjà arrivée à Vincent sur le Rhum) et Vincent s'est violemment cogné le genou. David a ensuite parfaitement géré le repos forcé du chef de bord. Tout est plus calme à bord à présent mais l'heure est à la réflexion: rien à bord n'entrave réellement la bonne route du bateau, mais le cumul des pépins (genou, barre franche, batteries...) fait poser la question d'une escale à Horta, tout proche du bateau. Rentre en considération le temps perdu et le changement de système météo lié à un arrêt; car maintenant que le front est passé, les conditions s'annoncent plus clémentes jusqu'à l'arrivée. Pas certain qu'il en soit de même en cas d'escale... Jusqu'ici la devise du bord était :"C'est pas parce que j'ai pris une balle dans le bras que je vais plier le genou". Oui mais là, le genou... ;-) More news to come Image: @[232274008771:274:Searout' -Météo océanique - Routage]

décembre, 2014

  • 3 décembre

    Vincent Lantin à Pointe-à-Pitre ce 3 décembre !

    Quelques images de Objectif Rhum 2014 Vincent Lantin et son Class40 Vanetys - Le Slip Français prises lors de son tour de Guadeloupe, mais c'est bien de nuit que le skipper a réussi à conclure son Odyssée. Avec plus d'un mois en mer (30 jours 14 heures et 35 minutes pour son temps de course), le skipper de Lorient est le dernier à franchir cette ligne d'arrivée à 4h35 HF ce mercredi 3 décembre 2014. Trois escales techniques (Camaret, Madère et Tenerife), des soucis qui n'en finissent pas avec le pilote automatique et les batteries, la perte de ses spis, et un système météorologique moins avantageux viennent expliquer les 13 jours 20 heures 47 minutes et 52 secondes de retard qu'il accuse sur le vainqueur Class40 de cette Route du Rhum, Alex Pella. Il avait été le dernier Class40 à valider son inscription à Saint-Malo seulement à J-2 du départ, traduisant la difficulté de boucler son budget, il est donc celui qui ferme la ligne d'arrivée au large de Pointe-à-Pitre. Un bel exemple de ténacité et qu'il y a toujours moyen d'aller au bout de son rêve malgré les complications qui se mettent en travers de la route.




    le film de Vinsent et son slip

novembre, 2014

  • 22 novembre

    Paul Hignard démâte mais ne demande pas assitance

    Déjà 15 Class40 sont arrivés à Pointe-à-Pitre, alors que se déroule la première cérémonie de remise des prix. Ils sont encore 17 en mer. Depuis l'arrivée de Alex Pella, le vainqueur de cette édition de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe sur Tales II, le défilé des Class40 est constant autour de la Guadeloupe. Actuellement Jean-Edouard Criquioche Région Haute-Normandie et Halvard Mabire Campagne2France, entre dans le canal des Saintes en mode match-race en lutte pour la 16ème place. Jean Galfione (Officiel) Team Serenis Consulting et Juliette Petres sur la route du Rhum 2014 Eau & Patrimoine entament leur approche de la Guadeloupe pointant leurs étraves vers la Tête à l'Anglais.
    Les difficultés de navigation se poursuivent lors de ce tour de l'île papillon du niveau de celles rencontrées lors de leur traversée par les marins. Les récits font toujours état de grains intenses, de vents variables, de départ à l'abattée. Les moments de répit semblent assez rares, ou vites oubliés. D'après les informations communiquées par l'organisation, c'est par mer calme et dans un vent d'est d'environ 17 nœuds que Paul en Route pour le Rhum Bruneau a fait face au démâtage de son Mach40 Bruneau. Cela s'est passé en deux temps : une première casse entre les premier et deuxième niveaux de barres de flèches, puis le mât est tombé en trois morceaux. Paul Hignard est sain et sauf et n'a pas demandé assistance. Il a choisi de sécuriser son bateau et est décidé à se monter un gréement de fortune pour rejoindre Pointe-à-Pitre. Ces derniers jours il occupait la 28ème place en fin du peloton, pas très loin de Rodolphe Sepho Route du Rhum 2014 Voiles 44 Cava. D'après la cartographie, il lui reste encore 419 milles pour rejoindre la ligne d'arrivée. Cela représente peu à l'échelle de la distance entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre mais sous gréement de fortune, avec un voilier qui avance à une poignée de nœuds et moins d'occupations à bord, cela risque de sembler long. Plus du tout dans la course, c'est une autre page qui s'ouvre dans le projet du benjamin de la flotte, laissant toute la place à l'aventure.


  • 21 novembre

    Perte du grand spi pour Halvard Mabire

    Si Miranda Merron a plutôt eu la chance de son côté pour finir cette Route du Rhum - Destination Guadeloupe, c'est plutôt les soucis qui s'accumulent pour Halvard Mabire sur Campagne 2 France. Au classement de 10h00, le skipper de Cherbourg vient de se faire ravir la 16ème place par Jean-Edouard Chriquioche qui porte les couleurs de la Région Haute-Normandie (est-ce qu'il y aura toujours le même budget en soutien à la voile quand les deux régions auront fusionné ?). Il lui reste encore 110 milles à parcourir jusqu'à la ligne d'arrivée, cela sera donc sans spi. Jean Galfione (Officiel) Team Serenis Consulting qui est 18ème compte quand même 40 milles de retard sur le Pogo 40 S3.

    https://fbcdn-profile-a.akamaihd.net/hprofile-ak-prn2/v/t1.0-1/p100x100/563233_368596166542029_547491485_n.jpg?oh=82fe65b14a97abb98618a11c3b3d0669&oe=5511D3E5&__gda__=1427885895_bee734ad8fa203486234b11bd9dcf7f1

    Halvard Mabire and Miranda Merron Sailing team

    Message d'Halvard :" Un grain monstrueux. Brutalement passé de 20 kts à 45/50knts Sous spi départ au tas et bout d'amure de spi explosé, donc plus de spi pour terminer…"

  • 19 novembre

    Le podium Class40 à Pointe-à-Pitre !

    alexis-courcoux-141119rdr-1PodiumClass40

    Quatre nouvelles arrivées en cette fin d’après-midi et cette nuit, la Class40 a bien entamé son défilé le long de la Guadeloupe, avec l’ouverture du bal d’une bien belle manière par Alex Pella.

  • 19 novembre

    Alex Pella signe la première victoire océanique espagnole

    alexis-courcoux-141119rdr-APella

    Sur le papier Alex Pella était, pour la rédaction de Sailors & Races, l’un des deux grands favoris au départ de cette Route du Rhum – Destination Guadeloupe le 2 novembre dernier. Ses atouts : un marin qui a déjà prouvé sa valeur lors de transats en solitaires avec deux podiums en Mini en 2003 et 2005 et un Class40 ...

  • 19 novembre

    Victoire et record pour Alex Pella

    Ligne coupée au large de Pointe-à-Pitre à 7h47min08s heure française ce mercredi 19 novembre 2014 pour s'adjuger la victoire en Class40 sur cette Route du Rhum - Destination Guadeloupe pour Alex Pella. Menant son plan Botin sans anicroche, l'Espagnol bât le record de l'épreuve réalisé par Thomas Ruyant lors de l'édition 2010 avec un temps de course de 16 jours 17 heures 47 minutes et 8 secondes. Il s'agit de la première grande victoire pour le skipper de Tales II et d'après son équipe il est même le premier marin espagnol à remporter une épreuve majeure de course au large.
    Lors de ses premières déclarations à son arrivée au ponton Alex Pella a souligné "pour gagner une course il faut déjà la finir ! " Sur sa bagarre avec ses poursuivants "Kito [de Pavant] a super bien navigué mais il a déficit de vitesse. J'étais très content quand nos étions ensemble et que nous échangions nos places en tête. Thibaut [Vauchel-Camus] m'a surpris, je ne le connais pas. Il a fait une super course, comme moi il a fait plus de bêtises que Kito mais il a une bonne vitesse."
    Son ami Tanguy de Lamotte était resté sur les pontons pour l'accueillir pour partager la "joie débordante" de l'Espagnol qu'il a connu sur le circuit Mini.
    Avec cette victoire, la Class40 confirme sa dimension internationale. Sur trois éditions de la Route du Rhum ce sont trois nationalités qui se sont distinguées : Britannique avec Phil Sharp en 2006, Française avec Thomas Ruyant en 2010 et Espagnole avec Alex Pella cette année.
    Merci à Christophe Breschi qui partage au plus vite ses photos et nous donne presque l'impression d'être en Guadeloupe :-)


    Timeline Photos

    http://breschi-photo-video.com/index.php/regate-societe-des-regates-rochelaise/2013-semaine-de-la-rochelle/croiseurs-legers

  • 18 novembre

    Focus sur les ETA des skippers aux attaches guadeloupéennes

    Plusieurs skippers de Class40 ont des attaches particulières avec la Guadeloupe et sont attendus dans les prochains jours.
    Il y a bien entendu les quatre marins vivant actuellement en Guadeloupe (dans l'ordre des ETA) : Dominique Rivard En Vogue Marie Galante, Rodolphe Sepho Route du Rhum 2014 Voiles 44, Philippe Fiston Ville de Sainte-Anne Guadeloupe pourraient nous faire une arrivée "groupée" lors de la journée du samedi 22 novembre, et Nicolas Thomas Guadeloupe Grand Large "G2L" - 1001 Piles Batteries devrait arriver dans une semaine le mardi 25 novembre.
    Thibault Vauchel-Camus Le Défi Voile Solidaires En Peloton et Damien Seguin - Voile ERDF - des Pieds et des Mains partagent le fait d'avoir grandi quelques années en Guadeloupe et d'y avoir commencé la voile. Pour les deux marins les premiers souvenirs de la Route du Rhum ce sont les arrivées à Pointe-à-Pitre. Bien en place pour décrocher le podium, puisqu'il occupe la deuxième place, le skipper basé maintenant à Saint-Malo devrait arriver dès mercredi matin (heure locale). Quand à Damien Seguin, il est en bataille pour rééditer le top 10 de 2010 et son arrivée est prévue dans la journée de jeudi 20 novembre.
    Pour le dernier Class40 listé ci-dessous, c'est le voilier qui est aux couleurs d'un sponsor guadeloupéen Voilier 79 Matouba Route du Rhum. Le projet a été monté par Bertrand Guillonneau qui a souhaité cédé la barre à Pierre Brasseur, par manque de disponibilité liée à son activité professionnelle. Celui qui a déjà trois Mini Transat au compteur (2007, 2009 et 2011), occupe actuellement la sixième position et doit contenir le retour de @Fabrice Amedeo SNCF Geodis - Newrest. Les deux skippers bataillent avec des voiliers qui ont déjà fait l'édition 2010 et s'il a le statut d'amateur, Fabrice Amedeo a l'avantage de naviguer depuis son premier projet Rhum sur son Akilaria RC2. C'est dans la nuit de mercredi à jeudi qu'il devrait couper la ligne d'arrivée.


    Photos du journal
    Pour eux, les Antilles c'est le retour à la maison. Le point, en image, sur les estimations d'arrivée des bateaux Antillais.

  • 17 novembre

    Alex Pella maîtrise ses adversaires

    Un record de l'épreuve aussi pour la Class40 ? A 14h00 ce lundi, les marins en termineront avec leur 15ème jour de course et il ne reste que 425 milles à parcourir au leader actuel Alex Pella sur cette Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Même si le tour de l'île ralentit fait souvent traîner en longueur les dernières heures de navigation, il semble à portée d'étrave. Le skipper espagnol a privilégié l'ouest cette nuit, et a donc creusé un peu plus l'écart sur ses poursuivants qui eux se sont décalés le plus au sud de la flotte : près de 110 milles d'avance sur Thibaut Vauchel-Camus Le Défi Voile Solidaires En Peloton toujours deuxième et 135 sur le troisième Kito de Pavant Otio - Bastide Médical. Les derniers dires (vacation radio et mot du bord) de ces deux marins indiquent qu'ils ont peu d'espoir de pouvoir revenir sur le premier, mais qu'il y a encore beaucoup de travail pour conserver leurs places sur le podium.
    La cartographie de 9h00 de ce lundi présente les poursuivants deux par deux, comme descendant des marches d'escaliers. Cela se termine avec un voilier seul : Miranda Merron solidement accrochée à sa huitième place provisoire.
    Hier soir est tombé la nouvelle de la pénalité de 24 heures décidée par le jury international de la course à l'encontre de Yannick Bestaven Les Voiles du Conservateur concernant la collision avec Phillippa Hutton-Squire Sailing lors de la première nuit. Le jury a jugé que le skipper du Tizh40 étant au vent de la navigatrice bâbord amure aurait dû s'écarter de la trajectoire de Swish, même s'il était en manœuvre sur la plage avant. La direction de course a pour sa part décidé que plutôt qu'effectuer la pénalité en mer, les 24 heures seront additionnées à son temps de course à son arrivée à Pointe-à-Pitre. Vu les écarts importants même dans la première partie de la flotte des Class40, s'il maintient sa position actuelle, le Rochelais devrait tout de même faire un top 10.
    Samedi soir, Stéphane Le Diraison IXBlue - BRS a réussi à récupérer la place tant convoité de cinquième sur Pierre Brasseur Voilier 79 Matouba Route du Rhum, qui reste à une dizaine de milles de lui, mais décalé plus au nord.
    Est-ce son souci de spi qui a ralenti Valentin Lemarchand Maison Tirel Guerin ? En tout cas, Damien Seguin - Voile ERDF - Des Pieds et des Mains a réussi à prendre l'avantage hier pour récupérer la dixième place. Si Giancarlo Pedote Fantastic a réussi à faire un peu le trou sur ses deux compagnons des derniers jours, Damien Seguin et Valentin Lemarchand ont seulement quelques milles d'écart.
    Le peloton ou "ligue 2" s'est pas mal dispersée sur ces dernières 24 à 48 heures. Jean-Christophe Caso Picoty - Lac de Vassivière et Pierre-Yves Lautrou Au Large L'Express - Trepia sont les seuls à être encore au contact ce matin et en bataille pour la 12ème place récupérée sur Michel Kleinjans Visit Brussels. Dès ce midi, ça sera au tour des premiers du peloton à entamer leurs derniers 1000 milles. Un peu plus derrière, Juliette Petres sur la route du Rhum 2014 Eau & Patrimoine est remontée à 18ème place. Jean Galfione (Officiel) Team Serenis Consulting malgré ses soucis de pilote automatique et de spi de samedi réussit à réintégrer le Top 20 et occupe actuellement la 19ème qu'essaye de lui disputer Emmanuel Hamez Teranga. Contraint de plonger samedi après-midi pour enlever un long bout pris dans la quille, Maxime Sorel V and B Officiel MS-sailingteam a été passé par Brieuc Maisonneuve Groupement Flo, mais dispose encore d'une avance d'une centaine de milles sur Rodolphe Sepho Route du Rhum 2014 Voiles 44 Cava et la première place "Vintage".
    Les nuits sans lune accompagnent les skippers de Class40 ces jours-ci. Parfois cela permet de profiter d'un beau ciel étoilé, étant loin de toute pollution lumineuse, mais surtout cela rend plus difficile de juger de la présence des grains. Presque impossible à anticiper, ils donnent l'impression aux marins de les frapper plus durement.
    Si les premiers Class40 sont attendus dans la nuit de mardi à mercredi (métropole), il faudra compter près d'une semaine pour accueillir le gros de la flotte. Ensuite il restera les quatre derniers Class40, en compagnie de plusieurs voiliers de la classe Rhum, qui n'ont pas encore atteint la mi-course.


  • 16 novembre

    Repousser ses limites en solitaire

    Une grande première pour Fabrice Amedeo sur SNCf Geodis - Newrest. Les courses en solitaire cela pousse les marins franchir des barrières pour lesquelles ils avaient toujours trouver une solution alternative pour ne pas faire le grand saut.
    Et ils auront forcément tous des anecdotes dans le même sens.
    Le journaliste du Figaro Nautisme occupe la septième place depuis plusieurs jours. C'est maintenant Pierre Brasseur Voilier 79 Matouba Route du Rhum qui est dans son viseur, à un peu moins de 30 milles. L'avantage du skipper amateur mais avec un projet très professionnel, c'est qu'il navigue depuis 2010 sur cet Akilaria RC2, qu'il connaît donc par cœur.
    Son fidèle co-skipper sur les saisons 2012-2013, et coach pour la Route du Rhum 2010, Armel Tripon est lui arrivé en Guadeloupe cette nuit. C'est sur un Imoca, et le vainqueur de la Mini Transat 2003 a réussi à prendre la quatrième place pour sa première course en solitaire sur le voilier.




    Galère en début de semaine à bord du Class40 SNCF GEODIS NEWREST ...#RDR2014 #GEODIS #NEWREST #SNCF