Accueil » Class40 » Courses class40 » Actus Les Sables-Horta-Les Sables

Actus Les Sables-Horta-Les Sables

Articles sur la course Les Sables-Horta-Les Sables (Class40)

juillet, 2015

  • 3 juillet

    Le Conservateur impose sa cadence

    La flotte des Class40 le vendredi 3 juillet 2015 au classement de 21h. Le Conservateur à moins de 300 milles de l'arrivée.

    D’après les échos venus des concurrents de Les Sables-Horta-Les Sables , la cinquième nuit de course a été aussi animée que l’après-midi du jeudi où ils avaient rendez-vous avec le front aux vents soutenus. Et surtout pas mal d’humidité que ce soit de l’eau de pluie que de l’eau de mer. Les Voiles du Conservateur (n°142) conserve la tête ce ...

  • 1 juillet

    Nuit d’orages ralentit plus les concurrents au nord

    La flotte des Class40 se dirige vers une nouvelle dorsale anticyclonique. 1ère étape Les Sables-Horta.

     La troisième nuit en mer des Class40 n’a pas été de tout repos avec un front à négocier accompagné de pas mal de pluie. Une pluie qui aurait certainement fait plaisir aux Bretons et Nantais privés d’électricité cette nuit, si elle avait pu refroidir le matériel qui n’a pas résisté cette nuit aux fortes chaleurs de ce mardi. Pour être ...

mai, 2015

  • 26 mai

    11 Class40 déjà inscrits sur Les Sables-Horta-Les Sables

    Quelques nouvelles de la grande course de l'été des Class40 : Les Sables-Horta-Les Sables.
    11 tandems sont inscrits à la course qui est elle aussi qualificative pour la Transat Jacques Vabre 2015.


    Timeline Photos
    #SHS2015 Les Sables-Horta-Les Sables : J-30 avant la 5ème édition! La nouvelle association « Les Sables d’Olonne Vendée Course au large » reprend cette année les rênes de l’organisation de la course de Class40 « Les Sables-Horta-Les Sables » pour cette 5ème édition de l’épreuve à destination des Açores. Son rôle : coordonner les aspects nautiques et animations à terre, avec le soutien de l’Association Nautique de Bourgenay. La direction de course reste quant à elle confiée à Denis Hugues. 11 duos sont d’ores et déjà inscrits pour prendre le départ le 28 juin prochain de cette grande classique du calendrier des Class40. Dès le mardi précédent le départ, le public est attendu sur le ponton du Vendée Globe pour aller à la rencontre des skippers et les encourager le jour-J! Les dates à retenir : - Présence des voiliers à Port Olona à partir du 23 juin 2015. - Village de la course sur l’esplanade du Vendée Globe du 21 au 28 juin 2015. - Départ des pontons le dimanche 28 juin 2015 à partir de 10h30. - Départ de la 1ère épreuve le dimanche 28 juin 2015 à 13h02. - Arrivée à Horta vers le 5 juillet pour les premiers. - Départ de la 2nde épreuve le 12 juillet 2015 à 13h02. - Arrivée aux Sables à partir du 20 juillet 2015. - Remise des Prix le 24 juillet (modification possible selon les temps de course). Contact Organisation : organisation.sableshorta@gmail.com Contact Evénementiel : evenementiel.sableshorta@gmail.com

avril, 2015

  • 30 avril

    L’Akilaria RC3 n°132 sera hongrois, avec objectif Rhum 2018

    Pas beaucoup de temps mort en Class40, les projets se succèdent : c'est un skipper hongrois Gabor Moro qui va reprendre l'Akilaria RC3 n°132. Cela avec le soutien de l'équipe montée par Mike Gascoyne à l'occasion de son propre projet Transat Jacques Vabre. Les objectifs du navigateur, qui a déjà concouru sur la dernière édtion de la Clipper Round the World Yacht Race, sont la Transat Jacques Vabre 2017 et la Route du Rhum 2018.
    Les entrainements devraient débuter dès le mois de mai 2015, avec deux courses au programme pour cette première saison : Les Sables-Horta-Les Sables et Rolex Fastnet Race (dont les 20 places réservées aux Class40 sont déjà prises, les inscrits suivants sont pour l'instant sur liste d'attente). Le voilier portera les couleurs de l'entreprise de Gabor Moro : Limelog KFT (spécialisée dans le transport de très grande taille).

    https://fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xpa1/v/t1.0-9/p100x100/11196293_821999227835284_8956206241442979758_n.jpg?oh=3153ad37bcc64f04ed90cd3094233944&oe=559858E3&__gda__=1440179973_5814085dca8fb13461d83fceb9364aca

    Mike Gascoyne

    Great day!Proud to announce that Hungarian Sailor Gabor Moro joins with MGI for Class 40 ProgramMGI are pleased to announce that experienced Hungarian sailor Gabor Moro has selected MGI to organize his offshore short handed training and racing program in their state of the art Class 40 racing yacht 'Silvi Belle 2'. The yacht, which raced previously as 'Caterham Challenge' will race with the logos of Gabor's company Limelog KFT, one of Hungary's premier logistic and transport service provider companies in the field of special transport.http://www.limelog.hu/indexeng.htmlGabor Moro is an experienced offshore sailor having competed in a leg of the prestigious Clipper Round the World races in 2013 - London - Rio, 2014 - New York - London and also holds a RYA offshore yachtmaster qualification, but now wants to make the step to racing offshore short handed in bespoke racing yachts. The marine arm of MGI was set up to provide exactly this training and racing service to people like Gabor, and is a step that MGI founder and CEO Mike Gascoyne made himself several years ago. Having taken a break from running teams, including the pit wall and race strategy after 25 years in F1, Mike trained and completed a solo Transat in a Class 40 in 2012, before commissioning and building Silvi Belle 2 and racing successfully with multiple world record holder Brian Thomson in the 2013 Transat Jacques Vabre. Based on that experience, and convinced that there are many amateur sailors who have achieved success in their own careers, but also harbour dreams of stepping up and racing short handed offshore in major races, and need a route to achieve their dream, Mike set up the marine devision of MGI with the aim of providing exactly that service. Gabor is the first sailor to sign up to a program that will see him training and racing in 2015, leading up to the major challenges of the TJV in 2017 and the solo Route de Rhum in 2018.Mike Gascoyne commented, 'It is great to have Gabor on board with us and a privilege that he has trusted us with his sailing and racing program. We have a busy program for the summer and I and the whole team look forward to sailing with Gabor.'Gabor will start training in May and is aiming to compete in the les Sables/Horta/ Les Sables and Fastnet races in 2015 with Mike Gascoyne in between his busy training program.Meanwhile Silvi Belle 2 is undergoing a complete refit in Caen under the watchful eye of project manager Josh Hall, who oversaw the original build. The boat will be commissioned and return to the UK by the 1st May for final preparation for the summer program.www.mgiconsultancy.com

  • 7 avril

    Les Sables – Horta – Les Sables en affiche

    Bonne répétition avant la Transat Jacques Vabre, la course Les Sables-Horta-Les Sables sera le grand rendez-vous estival, avant la Rolex Fastnet Race prévu au mois d'août. Comme pour les Minis 6.50 les années paires, les Class40 ont rendez-vous avec l'archipel portugais des Açores, plus particulièrement l'île de Funchal et le port d'Horta. Souvent la pétole et l'anticyclone des Açores sont au rendez-vous pour corser la stratégie des tandems.


    Timeline Photos
    ACE Conseils Evènements est partenaire de #SHS2015! Village Départ du 21 au 28 juin 2015 http://buff.ly/1Gkzicv

mars, 2015

  • 2 mars

    Une arrivée du Record SNSM 2015 aux Sable d’Olonne pour les partants de SHS 2015

    Le départ de la course en double Les Sables-Horta-Les Sables est avancé fin juin pour cette édition 2015 et depuis 2013 le Record SNSM mise sur des quartiers d'été, capitalisant sur la fête de la musique et les nuits les plus courtes. Il était évident qu'un petit dilemme se poserait aux skippers qui lorgnent sur ces deux courses pour leur calendrier de cette saison. Les organisateurs ont donc décidé de s'entendre pour arranger les marins de la catégorie des monocoques de 40 pieds, avec une arrivée du Record SNSM délocalisée aux Sables d'Olonne pour les Class40 (communiqué de Les Sables - Hota - Les Sables ci dessous).
    Cette course qui permet de montrer son soutien aux Les Sauveteurs en Mer - SNSM est bien appréciée des marins et de leurs partenaires. La concurrence frontale (départ seulement une semaine après et une présence obligatoire dès le mardi 23 juin à Port Olona pour les contrôles) d'une des deux courses qualificatives pour la Transat Jacques Vabre 2015 était donc problématique.
    Autre information sortie ce jour, la municipalité des Sables d'Olonne a retiré "son soutien financier pour 2015" à la course. Pour cette nouvelle édition, le club de voile les Sports Nautiques Sablais (SN Sablais) s'est vu confié l'organisation. Les éditions précédentes avaient elles été gérées directement par la mairie avec le soutien de l'Institut sport océan (Iso). Le compte twitter officiel de la municipalité a, en début d'après-midi, annoncé l'annulation de la course. Chose qui a rapidement été démentie par l'équipe du club en charge du dossier. Les rendez-vous sont donnés le vendredi 26 juin pour le prologue et le dimanche 28 juin pour le départ.


    Timeline Photos
    #SHS2015 La course sur les rails...!

décembre, 2014

  • 5 décembre

    La saison 2015 s’annonce au Nautic !

    Affiche de l'édition 2014 du salon nautique de Paris ouvert au public du 6 au 14 décembre à la Porte de Versailles.

    Marronnier incontournable pour tout média de voile, le salon nautique de Paris lance pour la course au large la saison suivante, avec les présentations des éditions 2015 des régates. Au programme de ce premier week-end pour les skippers : la remise des Prix de la Route du Rhum et les 20 ans de la Classe Mini.

août, 2014

  • 11 août

    Hervé Aubry perd un safran

    S'il y a bien un sport pour lequel il ne faut pas parier sur le résultat (hormis les coups de cœur interdits aux journalistes) c'est bien la voile et en particulier la course au large. Sur cette étape retour de Les sables Lesaçores Les sables la situation découverte au matin présente toujours quelques surprises par rapport au scénario anticipé à la dernière mise à jour de la cartographie la veille.
    En ces derniers jours de course, suivant la loi d'un sport mécanique, avec une étape qui présente peu d'options stratégiques, les progrès des uns sous souvent liés aux petits et gros problèmes techniques des autres. Les Minis n'étant pas équipés pas d'autre moyen pour communiquer que la VHF, les informations du bord arrivent par parcimonie à terre, au gré des contacts des bateaux accompagnateurs avec les concurrents. Avec une flotte aussi étendue, il est impossible que les quatre voiliers arrivent à avoir des nouvelles quotidiennes de tous les concurrents. C'est donc le "téléphone arabe" qui sert par ailleurs de relai.
    Dans la matinée nous avons ainsi appris que l'argo 6.50 d'Hervé Aubry 836-Voilerie connaît une grosse avarie qui explique largement ça perte de deux places dans la nuit : il a eu l'un de ses safrans arrachés (cause non déterminée) entraînant une voie d'eau par le tableau arrière. Le skipper de Pornichet a réussi à colmater la voie d'eau mais n'ayant plus qu'un seul safran il est contraint de réduire la voilure de son Mini pour naviguer au plus à plat possible. Il a également donné à Lionel Régnier, le skipper du bateau accompagnateur (Class40 n°105) qui s'est porté à son niveau, des nouvelles de Maxime Eveillard 614-Loukkoum'Mama dont la septième place Proto a été récupérée par Nikki Curwen Offshore Racing 741-Blue Project ce matin. Le marin qui s'entraîne à La Rochelle est en rade de pilote automatique et réfléchissait à la possibilité de rejoindre directement son port d'attache.
    Les podiums des deux catégories n'ont pas varié ce matin, les leaders, Nicolas Boidevézi - coureur au large 719-ImaginAlsace et Tanguy Le Turquais - navigateur 835-Terreal Rêve d'enfance arrivant même à accentuer leurs avances. En Série plusieurs donc changements dans les poursuivants : c'est François Jambou 552-Kaïros qui occupe la quatrième place aux dépends de Mini 755 - Armand de Jacquelot Enelos Communication. António Fontes - Sailor 745-Leonor et Damien Audrain - En Mer 586-EPC Rêves de Clown récupèrent les sixième et septième place en passant Hervé Aubry qui poursuit avec un unique safran. Quentin Vlamynck - Objectif Mini Transat 2015 728-quentinvlamynck.fr récupère la neuvième place de Genolier 6.50 Health Transat / GSMN & Patrick Girod 824-Nescens qui avait part de problèmes de safran.
    Simon Brunisholz 796-Mini Lab et François Denis 518- so-boat poursuivent leur match-race pour la 11ème place. A 11h00, c'est avantage au skipper suisse pour un demi mille. Un trio aussi avait animé la journée d'hier, ce matin c'est le décalage au nord qui est gagnant pour Benoît Verbeke 663-Parc Régional Vallée de Chevreuse qui s'empare de la 16ème place. Sébastien Pebelier Skipper Mini Transat 2015 : laminidu56.fr 660-Mademoiselle Iodée reste à la 17ème place mais LizzyOffshoreRacing 633-Hudson Wight passe en 18ème place.
    Dans les choses moins visibles au premier abord, parce qu'il n'y a pas de classement tout catégorie et que l'autre flotte est seulement en transparence sur la cartographie : c'est la première place Série virtuelle de l'Ofcet 6.50. En effet dans la nuit, Ian Lipinski 866-Entreprise(s) Innovante(s) a réussi à combler la douzaine de milles de retard qu'il avait sur Tanguy Le Turquais et même le dépasser ce matin. Au classement de 11h00, le skipper du Proto/Série est à 351,8 milles de l'arrivée tandis que le leader des Séries est à 358,3 milles. Cela confirme les impressions que le Mini "fabriqué à La Rochelle" a laissé lors de ses deux premières courses (Trophée MAP et Mini Fastnet), s'insérant au scratch entre les premiers et deuxièmes Séries.
    Le record de l'étape (5 jours 13 heures 27 minutes et 18 secondes) établi par Bertrand Delesne en 2010 semble très difficile à battre. Les premiers Prototypes sont attendus aux Sables d'Olonne demain en fin de matinée ou en début d'après-midi. Mais une surprise est toujours possible.

    Edit : oubli des captures d'écran de la matinée et impossible de rajouter en modification. Avec toutes les excuses de la rédaction.

juillet, 2014

  • 26 juillet

    Premières arrivées dès demain

    Les dernières heures en mer, certainement la dernière nuit, pour le leader de la course Giancarlo Pedote 747-Prysmian attendu dès ce dimanche à Horta. La vitesse moyenne du skipper italien n'a pas beaucoup baissé en ce samedi et ce soir il était à moins de 120 milles de la ligne d'arrivée. La dernière grande interrogation réside dans la facilité ou non à approcher l'île de Faial. Même si les difficultés rencontrées depuis ce matin par Davy Beaudart servent hélas de rappel que pour un sport mécanique tant que la ligne n'est pas franchie tout peut-être remis en cause. Ce soir, nous n'avons toujours pas d'information quant à l'avarie qui frappe le 865-Cultisol. Son skipper a actionné à plusieurs reprises depuis ce matin le bouton de signalisation de la balise de positionnement qui permet d'indiquer à la direction de course qu'il est bien à bord. Lors du briefing aux Sables d'Olonne, Denis Hugues, le directeur de course avait précisé aux concurrents d'utiliser ce bouton pour indiquer qu'ils avaient un problème sérieux et qu'un des quatre bateaux accompagnateurs serait dérouté vers le voilier, avec un maximum de 24 heures pour parvenir sur zone. C'est le Class40 de Lionel Régnier qui a été mandaté par l'organisation et il devrait arriver dans la nuit après du Maximum.
    Etant à l'arrêt depuis ce matin, forcément le classement prototype a évolué dans la journée. Michele Zambelli - Skipper avait ravi dès la première mise à jour de la cartographie la deuxième place avec son 788-Fontanot. Ce soir Nicolas Boidevézi - coureur au large sur 719-ImaginAlsace occupe la troisième place. C'est Olivier Jehl - Zigoneshi 629 qui a récupéré la quatrième. Ludovic mechin navigateur 667-Micro Vitae conserve sa cinquième position et Davy Beaudart est ainsi relégué en sixième place.
    En Série le trio situé au nord réussit à conserver la tête de la course. Depuis ce matin Damien Audrain - En Mer est de nouveau en première place avec son Pogo 2 586-EPC Rêves de Clown. Mais Jonas Gerckens et son Nacira 821-Netwerk met la pression ce soir en revenant à moins d'un mille. Nul doute que dans le sillage d'un de l'autre, les deux navigateurs peuvent s'observer par l'AIS. François Jambou 552-Kaïros reste en troisième place, mais se retrouve légèrement décroché à 4,9 milles ce soir du leader. Le duo de sudistes s'est reformé puisque Tanguy Le Turquais - navigateur 835-Terreal Rêve d'enfant est revenu dans la journée à proximité de Damien Cloarec 833-ETC. En quatrième et cinquième place, ils comptent ce soir encore 34 milles de retard. Pour l'instant la hiérarchie est plutôt stable. Seuls Quentin Vlamynck - Objectif Mini Transat 2015 728-quentinvlamynck.fr et António Fontes - Sailor 745-Léonor ont réussi à gagner une place au milieu du classement.
    Du côté du "challenge des quinquagénaires" c'est Hervé Aubry 836-Voilerie HSD qui mène (septième Série) sur son Argo 6,50. Avec son Super-Câlin, Christophe Fialon 330-Oryx arrive à se maintenir juste derrière (huitième Série). François Denis 518-So Boat (14ème Série) compte près de 55 milles de retard ce soir, mais il est tout de même sur la troisième marche du challenge. Bizuth en course de catégorie A, Daniel Zanardelli 402-Miss Dynamite (19ème Série) occupe donc la dernière place avec son Pogo 1.
    Demain à 13h02, une très grande majorité de la flotte aura passé une semaine en mer.

  • 26 juillet

    Grosse avarie pour Davy Beaudart

    Voici les informations actuelles sur Davy Beaudart et 865-Cultisol dont la dernière position montrait un cap à 95° et un vitesse de 0,8 nœud. Nous aurons plus de nouvelles lorsque le bateau accompagnateur dépêché par la direction de course, le Class40 de Lionel Régnier sera arrivé jusqu'au Maximum.

    http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-xfp1/t1.0-1/c25.0.100.100/p100x100/10256801_708384512534135_2989644006202021792_n.jpg

    Davy Beaudart

    Le skipper de Cultisol a actionné ce matin sa balise de positionnement pour signaler à la direction de course qu'il avait un soucis à bord. Le class 40 Deltacalor de Lionel Régnier a été immédiatement détourné sur sa position afin de prendre des nouvelles du skippeur. Il devrait être sur zone d'ici une vingtaine d'heures. Davy n'a pas actionné sa balise de détresse, il ne demande donc pas assistance. A 10h il dérivait dans le 90°à 0,8 noeuds. L'hypothèse d'un demâtage semble la plus pausible.