Accueil » Classe Mini

Classe Mini

Le voilier : monocoque de 6,50 mètres

Nom de la classe : Classe Mini

Description de la jauge ou monotypie : jauge Mini pour tous et jauge série pour les modèles de la catégorie séries. Caractéristiques de la jauge Mini sauf précision intitulée Série.

  • Tirant d’eau : 2 mètres maximum – En Série : 1,60 mètres
  • Tirant d’air : 12 mètres maximum – En Série : 11 mètres
  • Nombre de voiles embarquées : 7
  • Voiles obligatoires : un troumentin (surface maximum de 4m2, grammage minimum de 340gm-2, couleur fluo, et possibilité d’être endraillé et réduit à 2,5m2).
  • Type de mât
  • Type de quille : En Série:  fixe en navigation
  • Matériaux : ceux plus denses que le plomb sont interdits. Le titane est interdit.

Balcons et chandeliers : inox et aluminium autorisés. Uniquement inox en Série.

Grand-voile : polyester tissé et polyester film (fenêtres max 0,2m2). Uniquement polyester tissé en Série tamponnés depuis le 1er janvier 2010.

Voiles d’avant : polyester tissé et polyester film.

Spi : nylon.

Voiles sans liaison rigide au gréément : polyester tissé, polyester film et nylon.

En Série Coque, pont, renforts (coque et pont) et structure (coque et pont) : monolitique verre/polyester ou CP/époxy, matériau d’âme à base de verre permettant l’infusion en polyester, matériaux type ‘SORIC » ou équivalents : sont autorisés. Et massifs de bois autorisés pour la structure.

En Série  Safrans : interdiction pour résine époxy (époxy moussante en âme autorisée), carbone, aramide et titane.

En Série Voile de quille : fonte et fonte d’acier en section pleine. Tous matériaux autorisé en surfaçage (hors structure quille et maximum 10 mm d’épaisseur en tout point). Enduits au plomb interdits.

En Série : Lest-bulbe de quille : plomb, fonte et fonte d’acier. Tous matériaux autorisés en surfaçage. Enduits au plomb interdits.

En Série : bout-dehors : aluminium

  • Balasts : autorisés si fixes, placé à l’intérieur de la coque et solidaires de la structure du bateau. Leur volume total maximum est de 400 litres répartis symétriquement. Ils sont interdits en Série.

 

 

Date de création de la classe : 1994

Historique : Au départ pas de jauge, juste l’ambition de faire traverser l’Atlantique à des bateaux n’excédant pas 6,5 mètres pour limiter les coûts de course.

Première course officielle du voilier : Mini Transat 1977 créée par Bob Salmon, départ de Penzance arrivée à Antigua via Ténérife (Canaries).

Courses de légende : Mini Transat, Les Sables-Les Açores-Les Sables

 

Conseil d’administration : Composés de 11 membres élus pour deux ans par les adhérents de la Classe Mini lors de l’assemblée générale annuelle, traditionnellement organisée à Paris en marge du salon nautique en décembre. En janvier pour 2014 à cause du retard de la Mini Transat 2013.

Les élus pour 2017 : Lucas Montagne, Yann Claverie, Nicolas d’Estais, Armand de Jacquelot, François Jambou, Ian Lipinski, Anna Corbella, Sébastien Pébellier, Davy Beaudart, Victor Turpin et Ludovic Méchin, .

Bureau : Président : Lucas Montagne, Vice-Président :  Amaury François, Trésorier : David Raison, Secrétaire : Yann Claverie.

Les commissions du conseil d’administration : commission technique, commission qualification , commission courses-calendrier, commission communication, commission sécurité.

Nombre d’adhérents 2012 : plus de 300

Les championnats : Championnat de France Course au large en solitaire Mini 6.50 avec la FFV (circuit de courses pour 2015 : Pornichet Select 6.50, Trophée Marie-Agnès Péron, Etape 1 Mini Transat, Etape 2 Mini Transat, Classement général Mini Transat), en Proto et en Série, et le Classement de la Classe Mini annuel, en Proto et en Série (toutes courses du calendrier officiel Classe Mini et Classemini Italia).

 

Les principaux architectes : En Proto : Sam Manuard, Etienne Bertrand, Sébastien Magnen, Marc Lombard, Finot-Conq ; En Série : Axel de Beaufort, Etienne Bertrand, Finot§Conq, Guillaume Verdier, Sam Manuard

 

Edit 19/04/2016 : mises à jour 2016.