Accueil » Classe Mini » Bateaux de série et prototypes

Bateaux de série et prototypes

La Classe Mini présente deux catégories de bateaux :

Les Mini de série

Ils répondent deux jauges Mini et Séries, qui forment un ensemble très stricte pour limiter le coût d’acquisition, d’entretien et de préparation aux courses de ces voiliers. Le chantier naval doit avoir sorti au minimum 10 exemplaires identiques de son modèle pour y prétendre.

Le dossier d’homologation porte sur le premier bateau construit, puis les neufs bateaux suivants. L’application série est possible après la validation du dossier d’homologation par le CA de la Classe Mini sur proposition de la Commission de la jauge, 10 bateaux minimum rigoureusement identiques construits par le même maître d’œuvre, une visite de chantier par la Classe Mini et le jeugeur avant le troisième bateau, et qu’un même bateau ait couru 2000 milles des épreuves de la Classe Mini (au moins deux étapes de plus de 500 milles sans escale) et un des parcours de qualification dit « 1000 milles hors course » en solitaire et sans escale.

Dans son guide 2013 la Classe Mini reconnait 11 modèles :

Pogo 1, Pogo 2, Zéro, Super Câlin, Tip-Top, Naus, Dingo, Ginto, Dingo 2, Mistral, Nacira.

 

Les Mini prototypes

Ces voiliers doivent respecter la seule jauge Mini.

Ils constituent ainsi de vrais laboratoires pour l’innovation nautique. Certains sont « fait-maison » étant même construits dans le garage, voire le jardin du skipper qui en a dessiné les plans, donnant quelques-unes des grandes histoires des Mini 6.50.

Voici la liste des couples prototype-skipper principal participants à au moins une course du calendrier Classe Mini 2013

5-Ludovic Merchin, 7-Hugues Chollet, 126-Nicola Ricchetti, 159-François Guiffant, 196-Nolwenn de Carlan, 198-Sébastien Picault, 229-Axel Trehin , 284-Alain Roura, 291-Eric Jezegou, 312-